- VEUILLEZ PRENDRE CONNAISSANCE DES INFORMATIONS SUIVANTES -

- INSCRIPTIONS 2021 / 2022

LES INSCRIPTIONS SONT OUVERTES !

Les dossiers d'inscription pour l'année 2021 - 2022 sont désormais téléchargeables.

En un seul clic, bouton Inscription dans la barre de menu

 

Journée de commémoration du 11 novembre


Ce Samedi 10 novembre, le Lycée Saint Barthélemy a eu l'honneur d'accueillir une journée de commémoration pour le centenaire de la fin de la Première Guerre Mondiale.

Lors de cette journée, l'établissement a eu le plaisir de recevoir de nombreux visiteurs et associations participantes, notamment : Madame Catherine Moreau, adjointe au Maire de Nice, Monseigneur André Marceau, évêque de Nice, plusieurs membres de l'association du Cercle généalogique Malarpin, la chorale " La Mouette ", le Comité de quartier de l'Eglise Saint Barthélemy, des scouts, des élèves et enseignants du primaire, collège et lycée Saint Barthélemy privé, des parents d'élèves, des habitants du quartier, et bien d'autres encore.

Une exposition sur les soldats de la Première Guerre Mondiale a été mise en place dans le hall du lycée, celle-ci était composée d'une frise chronologique de la Première Guerre Mondiale, de portraits de poilus (figurants sur le monument aux morts du quartier) réalisés par les collégiens grâce à un travail d'archive, ainsi que de dessins d'écoliers de Saint Barthélemy.

L'ensemble des personnes présentes se sont rendus pour un parcours de la mémoire au cimetière Saint Barthélemy, un temps de reccueillement a eu lieu sur les tombes des 20 poilus du cimetière, qui ont été fleuries avec des bouquets aux couleurs de la France. Une gerbe de fleurs a été déposée sur chacune des tombes par les élèves présents de Saint Barthélemy.

A 17h, Monseigneur Marceau a célébré une Messe en l'Eglise Saint Barthélemy à laquelle ont été conviés les participants à l'évènement.

L'établissement Saint Barthélemy remercie tous les participants et visiteurs qui ont fait de cette journée une réussite, en ravivant le souvenir des poilus qui se sont sacrifiés, et en se rappelant ensemble de l'importance de vivre en paix.