- VEUILLEZ PRENDRE CONNAISSANCE DES INFORMATIONS SUIVANTES -

- INSCRIPTIONS 2020 / 2021

LES INSCRIPTIONS SONT OUVERTES !

Les dossiers d'inscription pour l'année 2020 - 2021 sont désormais téléchargeables.

En un seul clic, bouton Inscription dans la barre de menu

 

Visite Exposition Le diable au corps MAMAC

Visite Exposition Le diable au corps MAMAC

Nous avons vu dans cette exposition qui s'appelle "Le Diable au corps" une multitude d’œuvres qui mettaient en scène les Arts du mouvement :il y avait des peintures, des illusions d'optique, des reliefs à lumière motorisés, des vidéos des sculptures et beaucoup d'autres...Toutes ses œuvres offraient une réelle expérience aux spectateur, soit par des questionnements soit par sa participation ( à l'aide d'une pédale il pouvait actionner la lumière ou le mouvement par exemple ). Ces œuvres diffèrent des œuvres classiques. Elles changent l'ambiance d'une exposition et rompent le silence des musées. Elles sont aussi plus abordables car ludiques et se destinent à un large public.

 

 

"Nous le reprochait-on de ne pas tenir en place et d'avoir le diable au corps"

Déborah Taillard

 

Cette exposition fut très intéressante, en se démarquant de toutes les autres par son originalité :

-Le fait que nous pouvons parfois rentrer dans les œuvres : Installation immersive

-Que certaines œuvres soient mobiles

-Dans d'autres nous pouvons déclencher une action car elles sont  interactives

Nous sommes sortis de nos habitudes et avons découvert de nouvelles façon de créer et d'exposer.

La mode le cinéma et les arts plastiques étaient mis en relation. Et j'ai découvert le Light Painting.

Antoine Goudon 1ère

L’op’ art

 -Le but est de changer la vision du spectateur

 -La lumière et le mouvement  font partiede l’op art

- L'œuvre peut être immersive

 l’œuvre attire l’attention du spectateur 

 

Le but de cette exposition est de faire voir au spectateur l’avancée de l’art en intégrant des lumières, le mouvement, les illusions d’optiques. Le 3D et le 2 D donnent des effets de mouvement à l’œuvre. Des artistes, comme Vasarely qui a mis en place près de 30 films sur le changement de la perception du monde ainsi qu’environ 150 œuvres qui s’inspire du monde réel. L’art optique est né dans les années 1960 et explose au milieu des années 1970 quand le cinéma fait réellement son apparition.

J’ai aimé cette exposition car elle attire l’attention du spectateur, avec des couleurs. J’ai trouvé intéressant d’entrer dans les œuvres, les toucher, les utiliser pour changer ma vision de l’espace qui m’entoure.

Anais Dobré terminale